Anne Nguyen


Anne Nguyen : chorégraphe, auteure et metteuse en scène

« Danser pour la Terre »

Depuis 2005, Anne Nguyen se consacre à sublimer la danse hip-hop et son essence rebelle et à lui insuffler une part de mystère. Elle associe une gestuelle brute et virtuose à une écriture chorégraphique géométrique, déstructurée et épurée, qui exalte le pouvoir de l’abstraction. A l’image du danseur hip-hop à la gestuelle explosive, ses spectacles dévoilent l’être humain qui se débat passionnément face à un environnement contemporain hostile. Interprétées par des danseurs virtuoses aux personnalités magnétiques, ses chorégraphies mettent en scène la danse comme un art universel et salvateur, symbole de la résistance du vivant face à des valeurs en perpétuel bouleversement.



Racine Carrée, Yonder Woman, PROMENADE OBLIGATOIRE, bal.exe, Autarcie (….), Kata, À mon bel amour… Les titres des spectacles d’Anne Nguyen évoquent ses multiples influences : les mathématiques et les arts martiaux mais aussi les utopies et les mythes. Elle s’intéresse au geste comme symbole, au corps comme objet de revendication, au mouvement comme besoin primaire, à la scène comme lieu de partage privilégié. Sur le plateau nu, elle construit des dispositifs chorégraphiques chargés de sens où la danse, puissante et libératrice, devient un rituel magique destiné à nous faire réinvestir le présent. Les spectacles d’Anne Nguyen allient contrainte et liberté, poésie et mathématiques, technicité et improvisation, sensualité et explosivité.

En parallèle de ses chorégraphies, Anne Nguyen écrit, met en scène et chorégraphie des spectacles de théâtre-danse où elle fait de la danse hip-hop le support d’une réflexion plus large sur notre société : Le Procès de Goku, Héraclès sur la tête… Elle s’appuie sur les problématiques qui traversent la danse et l’art pour questionner le rapport entre les institutions et les individus, les tensions entre la liberté créative et l’académisme, le principe de la transmission et la liberté d’expression.

Anne Nguyen a également créé Danse des guerriers de la ville, un parcours d’installations numériques interactives. Elle est auteur du recueil de poèmes le Manuel du Guerrier de la Ville.



Anne Nguyen : genèse artistique

Très jeune, Anne pratique la gymnastique en compétition puis s’initie à de nombreux arts martiaux comme le Viet Vo Dao, la capoeira et le jiu-jitsu brésilien. Fascinée par la science, elle se destine à une carrière dans le domaine de la physique, mais abandonne cette perspective quand elle découvre le monde du break et des battles, dont les valeurs reflètent son désir d’émancipation.

« Avoir du style c’est savoir prendre position. »

C’est d’abord en écrivant qu’elle exprime sa volonté de libérer l’esprit par le corps, avec les poèmes du Manuel du Guerrier de la Ville, publiés dans le magazine Graff It !, pour lequel elle a été rédactrice en chef de la danse. Le chorégraphe Faustin Linyekula, pour lequel elle est alors interprète, l’incite à chorégraphier un solo autour de ces poèmes : c’est ainsi que Racine Carrée voit le jour en 2005. Immédiatement plébiscitée par la profession, elle danse ce solo autour du globe pendant de nombreuses années, tout en continuant de nourrir sa passion pour le break dans les battles et les cyphers, à une époque où la danse hip-hop est en pleine effervescence en France. Elle danse avec des groupes légendaires comme RedMask à Montréal ou encore Phase T, Def Dogz et Créteil Style en France. Avec eux mais surtout en solo, elle participe à des centaines de battles, remporte l’IBE 2004, le BOTY 2005, juge le BOTY 2006 ou encore le Red Bull BC One en 2007. Le film documentaire Planet B-Boy (2007) témoigne de cette époque où Anne concilie ses nombreux battles avec le développement de sa propre compagnie et sa carrière d’interprète pour des compagnies contemporaines et hip-hop, comme les célèbres Black Blanc Beur.


Trailer d’Anne Nguyen (B-girl Anne) en battle.

Démo break 2017 Anne Nguyen.

En 2007, un groupe de lockeurs l’invite à créer Keep it Funky!, qui marque le début d’un cycle de créations dans lequel Anne se dédie à sublimer l’essence des différentes danses hip-hop. Avec PROMENADE OBLIGATOIRE et bal.exe, elle sculpte le geste popping dans des structures minimalistes précises et élégantes, et invente le looping pop, une danse de couple robotique. En 2013, elle est lauréate du Prix Nouveau Talent Chorégraphie SACD. Anne continue d’être interprète de ses propres créations : après Racine Carrée, elle chorégraphie le duo Yonder Woman puis le quatuor Autarcie (….), dans lesquels elle se met en scène aux côtés de figures marquantes du hip-hop féminin. Pour Avignon 2019, elle co-signe et interprète le duo Axis Mundi aux côtés de la marionnettiste Élise Vigneron. En 2017, Anne rend hommage à sa discipline de prédilection avec Kata, qui sublime l’esprit martial du break. À mon bel amour, créé en 2019, s’inspire du défilé de mode pour mettre en scène la danse hip-hop aux côtés de la danse classique, du voguing, du krump et de la danse contemporaine.

Avec Le Procès de Goku, créé en 2020, Anne Nguyen signe sa première pièce de danse-théâtre. Jouée en salle de classe, la pièce met en scène Goku, B-Boy passionné de danse, assigné en justice pour avoir exécuté un pas protégé par le code de la propriété intellectuelle. Pour la saison 2022/2023, Anne Nguyen créera un diptyque questionnant la relation entre break, sport et art : Héraclès sur la tête, qui suit la préparation d’un champion de break à une grande compétition sportive, et Phallophorie, un trio de break qui explore les symboles de la force et de l’héroïsme masculin et les pousse jusqu’à leurs contradictions.

La plupart des créations d’Anne Nguyen s’appuient sur des musiques originales qu’elle co-crée en collaboration étroite avec les compositeurs-musiciens. Elle a également collaboré avec l’Orchestre Régional de Normandie pour bal.exe.

Anne Nguyen est régulièrement sollicitée pour son expertise sur la danse hip-hop. Depuis 2012, elle enseigne un atelier artistique sur la danse hip-hop à Sciences Po Paris. Convaincue de la valeur positive de la danse dans la société, elle crée en 2016 Danse des guerriers de la ville, un parcours d’installations interactives qui offre au public une immersion numérique et physique dans l’univers de la danse hip-hop.

  • po3_slideshow

  • po4_slideshow

  • aut3_slideshow

  • aut4_slideshow

  • yw3_slideshow

  • yw5_slideshow

  • rc2_slideshow

  • PROMENADE OBLIGATOIRE, création 2012. © Pierre Borasci
  • PROMENADE OBLIGATOIRE, création 2012. © Pierre Borasci
  • Autarcie (....), création 2013. © Jean Van Lingen
  • Autarcie (....), création 2013. © Philippe Gramard
  • Yonder Woman, création 2010. © Philippe Gramard
  • Yonder Woman, création 2010. © Philippe Gramard
  • Racine Carrée, création 2007. © Philippe Gramard





Pour en savoir plus : Textes d'Anne Nguyen