Hip-Hop Nakupenda

Conférence dansée tout terrain
Création octobre 2021, durée 50 min Tout public et jeune public


© Elise Picon

Un danseur entre dans la salle en précipitation. Il vient présenter une conférence dansée sur la danse hip-hop. Il s’excuse de son retard : il sort tout juste d’une audition. Malheureusement, il pense qu’il n’a pas été retenu. Il nous montre les chorégraphies qu’il apprises à l’audition et nous en décrypte les codes. Il est assez perplexe : ce qu’on lui a demandé de faire ne correspond pas à ce qu’il a vu dans le dernier spectacle de la compagnie pour laquelle il a auditionné. Il nous danse quelques extraits de ce spectacle et tente d’analyser la démarche du chorégraphe, qu’il a interrogé sur son processus de création. Finalement, même s’il est retenu à l’audition, le danseur n’acceptera peut-être pas le rôle. Car il vient d’avoir une idée : il va créer sa propre compagnie, et son propre solo. Il nous en danse déjà les premières esquisses et pose les bases de la gestuelle et des intentions qu’il souhaite explorer. Mais peut-être a-t-il parlé un peu trop longtemps de lui, puisqu’il s’agit aujourd’hui de présenter une conférence dansée ? Le danseur réalise qu’il est presque temps de quitter le public. Mais ce n’est pas grave : les noms et les dates, c’est ennuyeux à retenir, et puis les danseurs hip-hop ne sont pas toujours d’accord entre eux sur les faits… De toutes façons, lui, il vient d’Afrique, et en Afrique, les codes de la danse et des battles sont totalement différents : le danseur nous initie au monde des sapeurs congolais et des battles de danse dans la rue, ceux qui l’ont fait arriver jusqu’à Paris. Bien différents des battles organisés en France, qui se prépare d’ailleurs à accueillir un Championnat de Break historique… Juste au moment où il va quitter la salle, le danseur reçoit un message qui lui annonce qu’il a été retenu à l’audition. Doit-il ou non accepter l’offre ? Il exécute devant nous deux extraits dansés : une esquisse de son futur solo et une chorégraphie issue de l’audition. C’est maintenant au public de décider ce dans quoi il préfèrerait le voir danser !

Avec humour et légèreté, Anne Nguyen détourne les codes de la conférence dansée et nous initie aux différentes gestuelles et aux principes de base de la danse hip-hop. À travers le récit d’une journée fictive, le danseur Yves Mwamba nous fait entrer dans les coulisses du monde des auditions, des battles et des spectacles. Des États-Unis des années 1970 à l’Afrique contemporaine, il transporte le spectateur dans le quotidien de la culture hip-hop, une culture issue des classes populaires qui, par son universalisme, traverse les époques et les frontières.

Dossier de présentation sur demande.

Distribution

Texte, mise en scène et chorégraphie : Anne Nguyen
Comédien-danseur : Yves Mwamba
Collaborateurs artistiques : Yann Richard, Fabrice Labrana

Partenaires

Coproduction : L’Auditorium Seynod
Avec le soutien de : Mairie de La Courneuve – Houdremont centre culturel ; CND Centre national de la danse – mise à disposition de studio

La Compagnie par Terre reçoit l’aide pluriannuelle du Ministère de la Culture / DRAC Ile-de-France, l’aide de la Région Ile-de-France au titre de la “Permanence Artistique et Culturelle”, ainsi que l’aide au fonctionnement du Département du Val-de-Marne. 
La Compagnie par Terre est accueillie en résidence au Théâtre de Chevilly-Larue pour la saison 2020/2021, et associée à l’Auditorium Seynod (74) et au Centre d’Art et de Culture de Meudon (92) pour les saisons 2020/2021, 2021/2022 et 2022/2023.