Logo Cie par Terre

Compagnie par Terre / Anne Nguyen

  • KATA1_slidehome.jpg
  • KATA2_slidehome.jpg
  • BAL2_slidehome.jpg

  • BAL3_slidehome.jpg

  • LZ1_slidehome.jpg

  • PO2_slidehome.jpg

  • PO1_slidehome.jpg

  • AUT1_slidehome.jpg

  • AUT2_slidehome

  • yw1_slidehome

  • yw2_slidehome

  • rc1_slidehome

  • Kata, création 2017. © Homard Payette
  • Kata, création 2017. © Homard Payette
  • bal.exe, création 2014. © Thomas Bohl
  • bal.exe, création 2014. © Thomas Bohl
  • Lettres à Zerty, création 2015. © Thomas Bohl
  • PROMENADE OBLIGATOIRE, création 2012. © Thomas Bohl
  • PROMENADE OBLIGATOIRE, création 2012. © Philippe Gramard
  • Autarcie (….), création 2013. © Thomas Bohl
  • Autarcie (….), création 2013. © Philippe Gramard
  • Yonder Woman, création 2010. © Philippe Gramard
  • Yonder Woman, création 2010. © Philippe Gramard
  • Racine Carrée, création 2007. © Jean Barak

Prochaines dates de la saison

  • Kata
    • Reprise en 2018/2019
Anne Nguyen fonde la Compagnie par Terre en 2005 après un parcours de breakeuse* dans les battles*, d'interprète pour des compagnies hip-hop et contemporaines, et d'auteure de textes et poèmes sur la danse. La pensée scientifique, ainsi que sa pratique de différents arts martiaux, l’inspirent pour concevoir des univers chorégraphiques qui subliment la danse hip-hop et son essence. Précision du geste, contraintes géométriques, contrastes d’énergie et de densité, jeux d’imbrications de corps et mécanismes dansés, occupations de l’espace inattendues, elle combine une danse hip-hop brute et virtuose à une écriture chorégraphique graphique, déstructurée et épurée. Ses chorégraphies, d'une architecture complexe et précise, reflètent les formes et les énergies qui entourent l'être humain dans le monde contemporain. Elles allient poésie et mathématiques, sensualité et explosivité.

“Looping pop Libé” au Bal moderne du CND | Ven. 20 juin 2014 à 19h

2014_06_17_Libé_couv_supplémentVenez apprendre le looping pop avec les journalistes de Libération et des danseurs de la Compagnie par Terre au cours du Bal moderne du CND !

> Vendredi 20 juin 2014 de 19h à 19h45
> Centre National de la Danse / Pantin (93)

Dans une forme festive et participative, venez vous amuser à danser des mini-créations !
Le journal Libération, partenaire du CND, aura sa propre danse, le «Looping pop Libé», créée par Anne Nguyen et transmise par Rebecca Rheny et Matthieu Pacquit.
Si vous souhaitez d’ores et déjà l’apprendre, vous pouvez regarder cette vidéo sur le site de Libération. 
Vous pouvez également consulter le 4 pages édité à cette occasion par Libération le 17 juin 2014 : “Bal au centre”


“Vous êtes une LibéDanse !” | Libération – Cécile Bourgneuf – 12 juin 2014

“Et si vous alliez au bal ? Pas pour danser la valse mais pour y apprendre des chorégraphies créées spécialement pour l’occasion. C’est ce que propose le Centre national de danse de Pantin avec son «Bal des interprètes» le 20 juin, un bal moderne, gratuit et ouvert à tous. Libération aura même sa propre danse, le «Looping pop Libé», créée parAnne Nguyen, chorégraphe, breakeuse et directrice de la Compagnie Par Terre.

Si vous souhaitez apprendre cette danse robotique vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous. Les salariés de Libérationl’ont apprise pour mieux vous guider. Le bal ouvrira ses portes dès 19 heures au Centre national de danse de Pantin (métro Hoche). Des salariés du journal, des danseurs et des chorégraphes seront là pour danser avec vous.”

> Voir la vidéo

“Looping pop Libé d’Anne Nguyen” | Libération – Marie-Christine Vernay – 17 juin 2014

Looping pop Libé d’Anne Nguyen

Fondatrice de la  Compagnie Par terre en 2005, la danseuse et chorégraphe Anne Nguyen, spécialiste du break (danse hip-hop au sol), déstructure le langage hip-hop pour le décloisonner. Avec sa récente pièce bal.exeelle a composé un ballet mécanique en utilisant les techniques robotiques du smurf (danse debout) et a créé la première danse de couple du hip-hop. Le Looping pop Libé, conçu spécialement pour Libération en ouverture du bal, poursuit cette exploration. Avec les danseurs Rebecca Rheny et Matthieu Pacquit, chacun pourra apprendre cette danse sociale à la gestuelle angulaire pour un moment d’échange ludique et court-circuitant.”

Marie-Christine Vernay

> Lire l’article en ligne

Article sur Anne Nguyen dans le magazine Causette du mois de juin

A lire, ce mois-ci dans le magazine Causette

Les hip-hoppeuses gagnent du terrain
Anne invente de nouvelles gestuelles hip-hop. Elle excelle en breakdance, la plus physique des disciplines. “Dans le break, on voit vos fesses dans toutes les positions, vous avez des postures animales. C’est pour ça qu’il n’y a pas beaucoup de filles et que c’est une danse masculine, au départ.”
Anne découvre la danse hip-hop en écoutant le rap revendicatif qui passe à la radio dans les années 90. C’est à 22 ans, à Montréal, où elle est venue améliorer son anglais, qu’elle rencontre des breakeuses dans un cours de capoeira. Avec elles, elle pratique la breakdance dans des soirées animées par des DJ. Frondeuses, elle va s’entraîner avec les garçons, une fois de retour en France, dans des espaces publics investis par les danseurs, comme le Forum des Halles, à Paris. “Les garçons vous acceptent si vous êtes au niveau. Il y a peu de breakeuses, car c’est très physique. C’est du hip-hop au sol avec des figures où l’on tourne sur la tête. Beaucoup de filles ont peur de se faire mal. J’ai d’ailleurs eu un kyste à la tête, que j’ai dû me faire enlever. Je me suis fait opérer des deux genoux suite à de mauvaises blessures, et j’ai des durillons sur les doigts.”

Voir notre dernière newsletter

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Newsletter