Logo Cie par Terre

Compagnie par Terre / Anne Nguyen

  • KATA1_slidehome.jpg
  • KATA2_slidehome.jpg
  • BAL2_slidehome.jpg

  • BAL3_slidehome.jpg

  • LZ1_slidehome.jpg

  • PO2_slidehome.jpg

  • PO1_slidehome.jpg

  • AUT1_slidehome.jpg

  • AUT2_slidehome

  • yw1_slidehome

  • yw2_slidehome

  • rc1_slidehome

  • Kata, création 2017. © Homard Payette
  • Kata, création 2017. © Homard Payette
  • bal.exe, création 2014. © Thomas Bohl
  • bal.exe, création 2014. © Thomas Bohl
  • Lettres à Zerty, création 2015. © Thomas Bohl
  • PROMENADE OBLIGATOIRE, création 2012. © Thomas Bohl
  • PROMENADE OBLIGATOIRE, création 2012. © Philippe Gramard
  • Autarcie (….), création 2013. © Thomas Bohl
  • Autarcie (….), création 2013. © Philippe Gramard
  • Yonder Woman, création 2010. © Philippe Gramard
  • Yonder Woman, création 2010. © Philippe Gramard
  • Racine Carrée, création 2007. © Jean Barak

Prochaines dates

  • Kata
  • > Ven. 24 novembre 2017 (20h30)
    Espace Lino Ventura / Garges-lès-Gonesse (95)
  • Lettres à Zerty
  • > Jeu. 14 décembre 2017  (14h30) 
    Centre Culturel Jean Houdremont / La Courneuve (93)
  • bal.exe
  • > Dim. 17 décembre 2017 (18h)   
    Palais des Festivals et des Congrès / Cannes (06)
  • Autarcie (....)
  • > Ven. 01 décembre 2017 (20h)
    Salle des fêtes / Douarnenez (29)
Anne Nguyen fonde la Compagnie par Terre en 2005 après un parcours de breakeuse* dans les battles*, d'interprète pour des compagnies hip-hop et contemporaines, et d'auteure de textes et poèmes sur la danse. La pensée scientifique, ainsi que sa pratique de différents arts martiaux, l’inspirent pour concevoir des univers chorégraphiques qui subliment la danse hip-hop et son essence. Précision du geste, contraintes géométriques, contrastes d’énergie et de densité, jeux d’imbrications de corps et mécanismes dansés, occupations de l’espace inattendues, elle combine une danse hip-hop brute et virtuose à une écriture chorégraphique graphique, déstructurée et épurée. Ses chorégraphies, d'une architecture complexe et précise, reflètent les formes et les énergies qui entourent l'être humain dans le monde contemporain. Elles allient poésie et mathématiques, sensualité et explosivité.

Premières de bal.exe les 20 et 21 mars à Caen, puis du 28 mars au 6 avril à Paris

bal_bandeau
Septième création d’Anne Nguyen, bal.exe est un “bal mécanique sur musique de chambre” qui met en scène huit poppeurs et cinq musiciens classiques, dans un univers inspiré par le quintette pour clarinette et cordes (opus 115) de Johannes Brahms, réputé pour son ton particulièrement mélancolique. En contrepoint au lyrisme de la musique, les corps des danseurs sont animés par des gestes mécaniques, comme s’ils obéissaient à un programme qui entraînerait l’exécution automatique de mouvements de danse à deux. Anne Nguyen revisite les danses sociales pour créer un nouveau style de danse hip-hop en couple, qu’elle met en scène dans un bal électrique et détraqué. Les danseurs somnambuliques s’accordent peu à peu pour exécuter quelques pas cette danse à deux, avant de retomber dans la solitude de leurs corps presque robotisés.

Premières les 20 et 21 mars à 20h 2014 au CCN de Caen.

Puis au Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France (28 et 29 mars), au Théâtre 71, SN de Malakoff (1er et 2 avril), au Forum de Falaise (3 avril) puis au Festival Hautes Tensions à La Villette (5 et 6 avril).

Article de Rosita Boisseau sur bal.exe dans M le magazine du Monde

Photo : Chiara Santarelli

Photo : Chiara Santarelli

« Par couples, les huit interprètes se plantent face à face et enchaînent des pas désarticulés. Les corps, secoués de spasmes, explosent comme du pop-corn, expression d’une étrange nervosité. Ils se touchent, se séparent. “Comme dans un duel, explique Anne Nguyen. C’est une danse de couple, mais empêchée par l’utilisation de différents styles hip-hop, comme le popping, qui travaille sur la contraction des muscles, et la robotique, qui mime la gestuelle des robots.” »

M le magazine du Monde – Rosita Boisseau – 7 mars 2014 

+ d’infos 

Voir notre dernière newsletter

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter